Parcours du patrimoine

1 - Salle des fêtes
2 - Passerelle
3 - Lavoir
4 - Pont Canal
5 - Vue le village
6 - Pont du Clérans
7 - Escalier d'écluses
8 - Pont du Barrage
9 - Barrage de Tuillière
10 - Echelle à poisson
11 - Cale sèche
12 - Pont à Vérins
13 - Bassin Saint Capraise de Lalinde
14 - Passerelle
15 - Maire
16 - L'église
17 - L'école
18 - Le cimetière
19 - Hameau des Mérilles
20 - Cabane des chasseurs
21 - Hameau des Garrissades
22 - Four à chaux
23 - Lavoir


Départ devant la salle des fêtes (1) où il est possible de se garer. Prenez la petite rue en face du parking, puis tournez à droite et traversez par la passerelle (2), tournez à gauche, puis prenez le chemin blanc à droite qui vous mènera au lavoir (3) en bord de Dordogne puis prenez la rue à gauche qui vous fait passer sous le pont-canal (4).

Traversez la route, franchissez le passage à niveau et prenez la première petite route à gauche, appelée chemin des Tertres (de cette route vue (5) sur St Capraise). Au bout de 200m environ, prenez le chemin sur la droite (ce chemin est nommé Chemin Napoléon). A la fin du chemin, tournez à gauche sur la route puis prenez la 1ère route à droite. Au passage vous remarquerez le petit pont (6) qui permet de franchir le Clérans, ruisseau qui forme la limite avec la commune voisine de Mouleydier.

Au bout de cette route, prenez à gauche puis traversez la grande route et tournez à droite. Après une cinquantaine de mètres prenez la route du moulin de la Ressègue qui mène à l’escalier d’écluses (7) permettant au Canal de Lalinde de rejoindre la Dordogne. Ce canal qui commence à Mauzac, 15km en amont, fut creusé de 1838 à 1842 mais mis en service fin 1844. Il permettait la navigation des gabarres pendant une plus grande période de l’année en évitant les malpas (passes dangereuses de la rivière).

Après le pont (8), tournez à gauche et dirigez-vous vers le barrage hydro-électrique (9) dont la construction de 1905 à 1908 fut menée par l’ingénieur Albert Claveille, natif de Mouleydier.

Un ascenseur à poissons (10), qui a remplacé l’ancienne échelle à poissons, permet aux migrateurs de remonter la rivière pour se reproduire. Vous pourrez y voir selon les moments des aloses, des anguilles ou des lamproies.

Au niveau de l’usine électrique à gauche du chemin de halage se trouve la cale sèche (11) (bassin de radoub) où les bateaux pouvaient être réparés. Continuez sur le chemin. Au niveau des pépinières, un pont (12) qui autrefois, actionné par des vérins, pouvait se lever et permettre le passage des bateaux, franchit le canal.

Sur ce pont, construit en1909/1910, passaient des rails empruntés par des wagons chargés du charbon qui alimentait les chaudières de l’usine électrique pendant les périodes où le débit de la Dordogne était insuffisant pour produire de l’électricité.

En continuant le chemin, on arrive au bassin (13) de St Capraise puis on marche entre canal et rivière. Au niveau des premières maisons à droite, vous remarquerez le pont-canal qui enjambe une ruelle menant à la rivière et une stèle dédiée à Henri Gonthier dernier batelier de St Capraise.

Traversez le canal par la passerelle (14) et tournez à droite : vous arrivez derrière la mairie (15) et vous pouvez prendre quelques minutes pour monter les escaliers et découvrir l’église romane (16) (datée des XIème et XIIème siècles).

Revenez sur vos pas et suivez le chemin, passez l’école (17) puis le cimetière (18).Traversez la route et prenez celle d’en face. Après la voie de chemin de fer prenez le chemin à droite. Ce chemin escarpé mène au hameau des Mérilles (19) et offre une jolie vue sur la Dordogne.

Au croisement, suivez le chemin tout droit ; passez la cabane des chasseurs (20) et à environ 300m prenez le chemin à gauche dans les bois.
Suivez les flèches vertes jusqu’à une route, traversez-la et continuez tout droit. Vous êtes dans le hameau de Garissade (21) (qui tire son nom d’un bois de chênes).

Suivez la route à gauche jusqu’à un large chemin, appelé la Cavaille, qui redescend vers la vallée. Un peu avant la fin de ce chemin, remarquez sur la gauche, un four à chaux (22). Ensuite, à la croix des chemins, la route à droite, appelée Route Neuve, vous ramène vers le bourg. Notez le lavoir (23), restauré il y a quelques années, alimenté par une source. Au bout de la route, tournez à gauche et traversez la grande route pour prendre le chemin le long du canal et revenir au parking.

Nous espérons que vous avez apprécié cette randonnée du patrimoine de notre commune et vous souhaitons de faire encore de belles découvertes dans notre canton.