2014 - Le mot d'investiture

Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,
Chers Collègues,


Je veux tout d’abord vous remercier la confiance que vous m’avez accordée en me reconduisant à la fonction de maire pour les 6 années à venir.

Ensuite, au nom de l’équipe qui m’entoure, je veux également remercier chaleureusement les électrices et électeurs qui ont fait confiance à cette liste que j’avais l’honneur de conduire.

Ce résultat témoigne de la confiance de la population à notre égard, de l’approbation de notre programme et de notre projet.

C’est d’ailleurs sur ces thèmes que nous avons fait notre campagne électorale, sans polémique, en tentant de n’éluder aucun problème.

Il y a donc désormais un conseil municipal de 15 membres qui s’installe aujourd’hui. C’est celui de toute la population. L’heure du travail ensemble est dorénavant venue.

Nos concitoyennes et nos concitoyens, malgré le bon score que nous avons obtenu, ont fait passer des messages. Et je veux dire ici qu’ils ont été entendus.

Nous ferons des efforts pour satisfaire les attentes que la population a fait connaître à l’occasion de nos rencontres et discussions.

Nous attaquons une période de 6 ans durant laquelle nous allons terminer des projets commencés ou prévus lors de ce qu’il est convenu d’appeler le précédent mandat.

C’est le cas pour l’aménagement et la sécurisation du bourg.

Nous aurons ensuite à mettre en œuvre notre programme en affinant les choix, au fur et à mesure des échanges avec la population et les changements parfois rapides de la société.

Notre ambition à partir d’aujourd’hui est de mettre «Notre action sous le contrôle de la population».

Oui, ce mandat que nous entamons aujourd’hui je souhaite le voir se dérouler avec encore plus de transparence, encore plus de solidarité, encore plus de loyauté.

Pour cela nous placerons notre action et notre union sous le contrôle des citoyens, et c’est dire si la citoyenneté va devenir un axe de travail fort de cette mandature.

C’est en ce sens que je vais proposer tout à l’heure de donner une délégation à un conseiller municipal qui sera en lien direct avec moi-même et chargé de cette tâche enrichissante.

Par cette démarche, nous voulons renforcer le lien municipalité/population, créer les conditions pour que chaque Capraisienne et chaque Capraisien, quel que soit son âge, ses origines, sa condition sociale, puisse participer à la mise en œuvre de notre projet, avec un esprit critique et constructif, que chacune et chacun se sente membre d’une même communauté, la communauté Capraisienne.

Si c’est le cas, si chacune et chacun se sent Capraisien, s’il est en situation de contribuer à la construction d’une meilleure qualité de vie dans sa commune, nous pourrons mieux régler des problèmes d’incivilités qui peuvent perturber la vie quotidienne de certains d’entre nous.

Je veux parler par exemple de la propreté, des atteintes à la tranquillité publique, des dégradations de mobilier urbain ou d’édifices publics.

L’engagement citoyen c’est aussi la garantie que notre village avancera dans le bon sens avec tous, la garantie du « bien vivre ensemble ».

Notre projet vous en connaissez les grandes lignes, il est écrit, nous allons nous battre pour l’appliquer, le financer.

Pour cela, nous aurons besoin de l’Europe, de l’Etat et d’autres collectivités comme le Conseil Régional, le Conseil Général, ou encore la nouvelle Communauté des Communes sans lesquels nous ne pouvons réaliser tout ce que nous souhaiterions.

Mais nous aurons besoin de l’investissement, l’engagement de toutes et tous, et notamment de l’équipe municipale que les Capraisiennes et Capraisiens se sont donnée.

Il y aura besoin que chacune et chacun fasse de la politique au bon sens du terme, celle de répondre dans la diversité à l’intérêt de la population, à l’intérêt général.

Quand je dis cela, je pense à un certain Jacquard, un généticien de renom, qui a dit « Il faut être un citoyen, c’est-à-dire faire de la politique ».

« Certes, en faire c’est courir le risque de se tromper ; mais ne pas en faire c’est être sûr de se tromper. »

Je l’ai souvent dit : je suis un élu engagé avec une équipe très diverse et cela ne nous empêchera pas d’être les élus de tous, comme nous l’avons été durant 6 ans.

Cet engagement clair nous amènera aussi à défendre les plus faibles d’entre nous et l’ensemble de la population, contre toutes les attaques que les uns et les autres peuvent avoir à subir.

Oui, vous pouvez compter sur nous, nous serons là pour nous battre tous ensemble, c’est aussi cela le rôle d’un maire et d’un conseil municipal.

Durant le mandat qui débute nous savons que beaucoup de choses doivent encore changer, que beaucoup de choses doivent encore bouger, mais notre écoute, notre présence régulière, notre volonté de vous satisfaire, notre passion pour Saint-Capraise seront intactes voire meilleures, parce que notre village et sa population le méritent bien.

Pour nous, du haut de nos coteaux aux dernières rues du village, du bord du canal au hameau de Garrissade, tous les Capraisiens sont des Capraisiens, tous méritent notre attention, notre respect et s’ils ont les mêmes devoirs, ils ont aussi les mêmes droits.

Ce village, nous avons commencé à le transformer, et ensemble nous le transformerons encore pour y vivre mieux.

Je veux terminer ce petit discours par un souhait et un hommage.

Je fais le vœu que l’équipe d’aujourd’hui travaille avec la même fraternité, la même assiduité, la même bonne humeur et la même loyauté que la précédente équipe l’a fait.

Je voudrais aussi saluer les élus du précédent Conseil Municipal qui aujourd’hui ne le sont plus.

Stéphane Scott dont le développement de son activité professionnelle lui prend dorénavant trop de temps pour pouvoir continuer à se consacrer à un mandat d’élu.

Valérie Clain Darid, qui pour des raisons personnelles et de reconstruction professionnelle a préféré se désengager. Nous l’assurons tous de notre soutien en ces moments difficiles.

Oui, je les salue tous les deux en les remerciant de leur engagement. Leur présence à la mairie, leur perpétuelle bonne humeur et leur connaissance de la population Capraisienne nous feront défaut.

Leur modestie souffrira déjà suffisamment de ce maigre hommage, je n’irai donc pas plus loin, mais, leurs conseils judicieux, leur lucidité manqueront à notre équipe et à moi même.

Je voudrais terminer enfin en accueillant les nouveaux élus de la commune, ici présents, Aline Gerbou et Laurent Pia.

Je voudrais les inviter au travail collectif, au respect de la parole donnée, à toute forme d’honnêteté, à la transparence, à l’engagement sans faille pour le service public et le service du public, c’est-à-dire de nos concitoyennes et concitoyens quel que soit le vote émis par ces derniers et les accueillir en leur citant un mot de l’ancien président du Venezuela :

« La politique est la science de servir le peuple et non pas de se servir du peuple. Nous vivons pour la politique et non de la politique. L’heure du changement, de l’espérance, d’un futur meilleur pour nos enfants doit arriver ».

Je conclurai donc par cette invitation à l’ensemble de la nouvelle équipe municipale et l’ensemble de la population Capraisienne :

« Oui ce chantier d’un meilleur futur pour nos enfants à St Capraise, construisons le ensemble »…


Merci.

 

Votre Maire, Laurent PEREA